Village Escoumins (ancien)-1

Visité en 1603 par Samuel de Champlain, l’endroit connu sous le nom de “Lesquemin” servait déjà de refuge et de lieu de pêche aux baleines pour les navigateurs, “c’est le lieu où les Basques font la pêche des baleines“, écrit-il dans son récit de voyage. Le nom tire son origine de deux mots montagnais: “Esko” et “Mins” qui signifient “là où il y a beaucoup de graines”, petits fruits rouges recherchés pour de savoureuses confitures.Les Escoumins est la plus ancienne paroisse de la Côte-Nord. Les écrivaines Blanche Lamontagne et Robertine Barry (Francoise) y sont nées.

Le village prend véritablement naissance en 1845 avec l’arrivée de la compagnie Têtu-Boucher, qui vient y exploiter une scierie. C’est la richesse forestière de son arrière-pays et la facilité du transport par un accès direct et sécuritaire au fleuve, qui font grandir la localité. La mécanisation de la foresterie incite les gens du milieu à se tourner progressivement vers d’autres ressources: la pêche en mer, la pêche sportive, l’extraction minière (tourbe), et, plus récemment, avec l’envie de faire partager aux autres la multiplicité de leurs ressources, le développement touristique.

Héritier de la forêt et de la mer, le village des Escoumins vous convie à la célébration quotidienne du mariage entre les eaux salées du fleuve St-Laurent et les eaux douces de l’arrière-pays forestier.